Notice: Use of undefined constant DS - assumed 'DS' in /var/www/Seisme/templates/ird_seisme/html/com_content/article/default.php on line 13

Que mesure l'intensité ?

L'intensité ne doit pas être confondue avec la magnitude. L’intensité mesure les effets que produit le tremblement de terre : effets observés ou ressentis par l'homme (objets renversés, frayeur des personnes, réveils des dormeurs ...) et/ou effets ayant provoqué des dommages aux constructions ou des bouleversements dans les paysages. Un séisme de très forte magnitude peut avoir une intensité zéro lorsqu'il a lieu très loin de toute habitation.

L'intensité est évaluée selon une échelle qui comporte 12 degrés (notés en chiffres romains pour ne pas confondre avec la magnitude). Les échelles de Mercalli (élaborée en 1902) et M.S.K (établie en 1964 par trois sismologues Medvedev, Sponheuer et Karnik) ont été pendant longtemps les plus employées. Depuis 2000, l'échelle EMS 98 (pour European Macroseismic Scale 1998) est devenue l'échelle de référence en Europe et en Nouvelle-Calédonie.

L'échelle EMS 98 permettant d'évaluer l'intensité.
Degrés Observations
I Seuls les sismomètres enregistrent les vibrations.
II Secousses à peine perceptibles.
III Vibrations comparables au passage d'un petit camion. Léger balancement des objets suspendus.
IV Vibrations comparables au passage d'un gros camion ; perception dans et hors des maisons, tremblement d’objets
V Séisme ressenti en plein air. Objets renversés ou déplacés. Les dormeurs se réveillent. Quelques dommages aux bâtiments.
VI Les meubles lourds peuvent se déplacer. Frayeur des personnes. Certaines personnes perdent l'équilibre.
VII Dommages aux constructions : fissures et lézardes apparaissent dans les murs. Chutes de cheminées.
VIII Destructions de plusieurs bâtiments. Des murs de pierres peuvent s'effondrer.
IX Destructions généralisées des édifices. Les maisons s'écroulent. Les fissures dans le sol peuvent atteindre quelques centimètres.
X Destructions généralisées des bâtiments. Destructions des ponts et digues. Les rails de chemins de fer sont tordus.
XI Les constructions les plus solides sont détruites (ponts, barrages...). Grands éboulements. Terrains déformés.
XII Les villes sont rasées. Bouleversements dans le paysage. Énormes fissures avec observation de déplacements horizontaux ou verticaux du sol.


Carte des isoséistes. Après un important séisme, il est possible d'établir des courbes d'égales intensité appelées isoséistes, en reliant sur une carte les lieux où le séisme a été ressenti avec la même intensité. Le centre de la courbe d'intensité maximale correspond à l’épicentre.

isoseistes christchurchgr2

Source: Le Monde