Notice: Use of undefined constant DS - assumed 'DS' in /var/www/Seisme/templates/ird_seisme/html/com_content/article/default.php on line 13

2015/01/28 - Séisme de magnitude 6,1 entre Fidji et Tonga

ird2015bxnu smallSUVA, mercredi 28 janvier 2015: Séisme de magnitude 6,1 entre Fidji et Tonga (Flash d’Océanie) - Un séisme de magnitude mesurée à 6,1 sur l’échelle ouverte de Richter s’est produit mercredi entre Fidji et Tonga, rapporte l’institut géophysique américain USGS, basé à Denver (Colorado).
L’épicentre de cette secousse sous-marine, survenue à 14h43 (locales, GMT+12), a été localisé à une très grande profondeur (483 kilomètres en-dessous du niveau de la mer), à une position peu ou prou équidistante entre les capitales de Fidji (Suva) et du royaume de Tonga (Nuku’alofa), selon les mêmes sources.
Aucun dégât ni blessé n’a été immédiatement signalé et les centre régional d’alertes aux tsunamis, basé à Pearl Harbour (Hawaii) a immédiatement écarté tout risque de formation d’un tsunami destructeur d’ampleur régionale, étant donné la trop grande profondeur de cet événement.
Localisation et visualisation de cet événement sismique ici.

Non loin de là, cinq jours auparavant, un autre puissant séisme, de magnitude 6,8 sur l’échelle de Richter, s’était produit au Nord-ouest de la capitale vanuatuane Port-Vila.
L’épicentre de cette secousse sous-marine, qui s’est produite à 14h47 GMT (locales, GMT+11), a été localisé à 84 kilomètres au Nord-Nord-est de Port-Vila, à une profondeur de 218 kilomètres en-dessous du niveau de la mer.
Aucun dégât ni blessé n’a immédiatement été signalé.

Localisation et visualisation de cet événement sismique ici.

Le centre américain d’alerte aux tsunamis pour le Pacifique, basé à Hawaii, dans un point diffusé peu après, a estimé qu’aucune menace de tsunami destructeur d’ampleur régionale ne pouvait justifie rune mise en alerte dans les pays et territoires riverains.
Dans la région de Vanuatu, les plaques tectoniques indo-australienne et Pacifique, par un phénomène de subduction, sont en friction constante avec, au Sud, la fosse tectonique des Kermadec et plus près, celle des Nouvelles-Hébrides.

La zone concernée est considérée comme étant à forte sismicité, faisant partie, au plan régional, de la zone communément appelée « ceinture de feu du Pacifique ».
Dans cette ceinture, qui traverse le Pacifique Nord et Sud en figurant une sorte de fer à cheval inversé, les plaques continentales à la surface de la croûte terrestre sont en mouvement permanent et entrent fréquemment en friction et en collision.
L’énergie libérée se traduit par des séismes et des éruptions volcaniques.

pad


Détermination USGS de ce séisme ici.

Détermination IRD de ce séisme sur notre site ici.
Consulter le bulletin du PTWC sur notre site ici.
Enregistrements de ce séisme aux stations de l'IRD (ND), VGMD (VU), HSO (SO) et Géoscope (G) ici.
Données MSEED de ce séisme pour les stations IRD/Géoscope/VGMD/HSO (1 heure 30 de données) ici.
Localisation et visualisation de ce séisme ici.