Notice: Use of undefined constant DS - assumed 'DS' in /var/www/Seisme/templates/ird_seisme/html/com_content/article/default.php on line 13

Dans la peau d'un journaliste en herbe

Description
Niveau Ecole/Collège/Lycée

Objectif
L'objectif de l'activité est de rédiger un article de presse écrite (ou web) sur une actualité relatant un séisme et de concevoir la mise en page de cet article.

Préambule
Dans la presse écrite ainsi que dans les médias d'informations en général, de nombreuses rubriques (technologies/environnement/sciences/santé) et de nombreuses actualités (pollutions, épidémies, découvertes....) comportent des espaces d'explications scientifiques. Les séismes est un thème souvent abordé et les archives regorgent d'articles relatant des séismes régionaux, spectaculaires et/ou meurtriers.
Communiquer une information s'appuyant sur un séisme et la rendre accessible à tous demande de la rigueur, un esprit de synthèse, de la réflexion, une capacité à organiser ses idées et à s'exprimer avec clarté et simplicité.

La mise en page d'un article de presse écrite
Avant de se lancer dans la conception et rédaction de l'article, prenez plusieurs journaux (locaux ou nationaux) , observez comment sont organisées leurs mises en page et comparez les articles qui vous semblent efficaces. Pour qu'il ait des chances d'être lu, un article doit en premier lieu attirer l'attention du lecteur.

Cliquez sur le document ci-dessous pour avoir un exemple de mise en page d'un article de presse écrite.

Mise en page article presse
(234.02 Ko)


Le titre

Le titre a deux fonctions essentielles : attirer l'attention et résumer l'article. Il faut éviter les titres généraux, intemporels et trop vagues qui peuvent chapeauter indifféremment plusieurs articles.

Quelques exemples de titres en presse écrite :

« Séisme : peut-être plus de 100.000 morts à Haïti » - La dépêche de Tahiti 13/01/2010

« Cauchemar à Christchurch » - Les Nouvelles-Calédoniennes 24/02/2011

« Séisme en Nouvelle-Zélande : Christchurch cherche ses survivants » Le Monde 23/02/2011

« Séisme au Japon : des dégâts matériels sans précédent » - Le Parisien 13/03/2011

« 366 morts dans le séisme de Turquie » - Libération 24/10/2011

« Alaska : puissant séisme de magnitude 7,4 » – 20minutes.fr 24/06/2011

Le chapô

Placé entre le titre et le début de l'article, c'est un texte très court qui résume l'essentiel de l'article. Il indique le sujet et l'angle de l'article.

Quelques exemples de titres accompagnés de leur chapô :

« Des Calédoniens au coeur du séisme » Les Nouvelles Calédoniennes 25/02/2011
Chapô : Comme des milliers de Néo-Zélandais, des Calédoniens ont vécu le terrible tremblement de terre de mardi, à Christchurch. Entre état de choc et solidarité, ils nous racontent leur expérience.

« 366 morts dans le séisme en Turquie » Libération 24/10/2011
Chapô : Le puissant tremblement de terre qui a frappé dimanche la province orientale turque de Van, a fait, selon un dernier bilan provisoire, 366 morts et 1300 blessés.

« La Grande Terre et les Loyauté ont tremblé » Les Nouvelles Calédoniennes 12/05/2011
Chapô : Un séisme d’une magnitude 7,2 dont l’épicentre est situé à 147 km de Maré a été ressenti, hier, sur l’ensemble de la Grande Terre et des Loyauté. Aucune alerte tsunami n’a été émise.

Les illustrations

Il s'agit de photos, cartes, dessins humoristiques... Elles aèrent la mise en page, attirent l’œil et pour compléter correctement l'information, elles doivent être accompagnées d'une légende et d'une indication sur la source (auteur de la photo, agence, archives journal).

Le corps du texte

Contrairement au cheminement scientifique qui consiste à développer des argumentations pour présenter un résultat final et une conclusion (donc l'information la plus importante est à la fin) un article informatif, c'est-à-dire qui relate un événement comme la survenue d'un séisme, commence à présenter dès le premier paragraphe toutes les informations les plus importantes... aller droit au but tout de suite, comme si vous alliez être coupés au téléphone !

Avec une écriture qui privilégie la simplicité, il s'agit en quelques phrases courtes de répondre à 6 questions clés : Qui ? Quoi ? Où ?Quand ? Comment ? Pourquoi ?

En occurrence, dans le cas de la survenu d'un séisme : la date et l'heure (notamment heure locale), l'épicentre, la magnitude, le bilan provisoire (humain et matériel), la faille et les plaques mises en jeu.

Avant de commencer à rédiger il est important de réfléchir à l'information principale que vous voulez faire passer et définir l'angle avec lequel vous allez la traiter : angle des survivants, des secours, des autorités ou encore un angle environnemental, historique, la parole aux experts, un angle insolite, une révélation ou juste les faits...

Le plan est une pyramide inversée où l'information la plus importante est au début, les détails sont ensuite livrés dans l'ordre décroissant de leur importance : nombre de répliques, quartiers les plus touchés, séismes historiques...

Dans un article, il ne s'agit pas de placer toute la masse d'informations récoltées, mais de choisir la plus intéressante et organiser le développement autour de cette information. Certaines informations peuvent être développées dans des brèves, articles courts, interviews qui accompagnent l'article.

Le volume

C'est le rédacteur en chef qui définit la place disponible dans une page de son journal mais en général pour une page :
  • un article principal d'actualité fait entre 2500 et 3500 signes
  • les articles courts d'éclairages font entre 2000 et 2500 signes
  • les brèves entre 500 et 700 signes chacune

Pour connaître le nombre de signes : Outils/Statistiques/Caractère :

Exemple d'article consacré
aux séismes
(817.27 Ko)


… maintenant à vous de jouer... et n'oubliez pas de signer votre article!